Terrarium fait maison : la nouvelle tendance déco !

Terrarium fait maison : la nouvelle tendance déco !

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau tuto déco ! Le thème d’aujourd’hui : le terrarium fait maison. Vous l’avez peut-être déjà ici et là, dans un magazine, au détour d’un site internet, sur la table d’un restaurant… et c’est bien normal : c’est l’une des tendances déco de l’année ! En plus de ça, je trouve que c’est une bonne idée de cadeau pour la fête des mères, qui aura lieu dimanche 29 mai – autant dire qu’il est temps de s’y mettre !

Terrarium fait maison : les ingrédients

Faire du jardinage, ou encore réaliser toute autre idée déco, c’est un peu comme suivre une recette : il y a des ingrédients de base à respecter. C’est le cas aussi pour la création d’un terrarium !

Étape 1 : choisir son style. Et oui, de la même manière que vous n’utiliserez pas la même farine pour faire des galettes ou des crêpes, vous n’utiliserez pas le même terreau et autres ingrédients selon le type de terrarium que vous souhaitez obtenir !

Il s’agit ici de choisir entre un style dit désertique et un style tropical – humide. En voici des examples :

Tuto déco : le terrarium fait maison - le style désertique
Le style désertique
Tuto déco : le terrarium fait maison - le style tropical
Le style tropical

 

Pourquoi cette distinction est importante ? Tout simplement car un style désertique aura besoin d’un terreau plus sec et sableux qu’un style tropical, qui lui aura besoin d’un taux d’humidité potentiellement élevé selon la plante choisie. Cela influencera aussi les autres éléments de déco – intéressons de plus près à ces derniers !

Étape 2 – choisir la déco. Ce que j’entends par là, c’est choisir les plantes que vous souhaitez installer dans votre terrarium, ainsi que par exemple des cailloux, de la mousse, ou encore des petites figurines qui viendront agrémenter le tout ! Qui vous empêche de reproduire un environnement type Star Wars avec un Maître Yoda à l’intérieur ? Personne n’est-ce pas ? 😀 Après tout, on parle de terrarium fait maison, vous en faites ce que vous voulez ! #LeRidiculeNeTuePas #KitschIsBack

Étape 3 – choisir le contenant. Autrement dire, choisir dans quoi vous allez planter votre terrarium. On distingue généralement les contenants fermés, type cloche, des contenants ouverts. Les premiers sont plus difficiles à entretenir car il faudra penser à régulièrement les aérer et qu’ils impliquent un taux d’humidité élevé qui ne plaira pas à certaines plantes. Les cactus par exemple ! Soit dit en passant : aucune plante n’apprécie d’être enfermée !

Étape 4 – se procurer l’élément secret. Alors non, il ne s’agit pas de la pierre philosophale permettant de transformer les métaux en or (promis, si la méthode est découverte, je ferais un tuto rien que pour ça!), mais de l’ingrédient qui permettra d’absorber les excédents d’eau. Car oui, le terrarium est un espace clos, sans trou de drainage pour évacuer votre dernier arrosage intempestif. Il faut donc disposer d’un ingrédient permettant l’absorption et la rétention de cet excédent. Deux solutions s’offrent à vous :

  • le charbon, le même que celui du barbecue, que vous placerez au fond du terrarium. Il devient un élément de déco lui-même, n’est-ce pas merveilleux ?!
  • les cristaux absorbeurs d’eau, à laisser tremper dans l’eau 1 minute le temps qu’ils se gorgent d’eau et à mélanger directement au terreau. Vous pouvez en trouver sur Amazon!

Au final, votre table de travail devrait ressembler de plus ou moins près à ça :

Tuto déco : le terrarium fait maison - les ingrédients

Mise en place du terrarium

Pour la mise en place de votre terrarium fait maison, il vous faudra avant tout commencer par la disposition de cailloux au fond de votre contenant. Ils serviront à la fois de déco, mais aussi de méthode de drainage en complément du charbon ou des cristaux. Petits ou gros, ça n’a pas vraiment d’importance, tant qu’ils n’atteignent pas une taille de Goliath (ou Hulk. Hulk c’est bien aussi). En image, voilà ce que ça donne :

Tuto déco : le terrarium fait maison - disposer des cailloux au fond du contenant

Si vous avez opté pour la solution charbon, c’est le moment de le rajouter : juste au-dessus des cailloux ! La proportion de drainage à respecter : 3/4 de cailloux, 1/4 de charbon.

Ajoutez ensuite votre terreau, que ce soit un terreau spécial cactées si vous avez opté pour le style désertique ou un terreau de bruyère pour un style “sous-bois”. Vous pouvez alterner des couches de terreau avec des couches de sable ou de petits cailloux afin de donner plus de style à votre terrarium :

Tuto déco : les couches d'un terrarium fait maison
Ici un terreau pour cactées alterné avec un mélange sable-argile récupéré sur le terrain d’à coté !

 

Une fois les couches terminées et si vous avez opté pour la solution cristaux, c’est le moment de les ajouter en les mélangeant doucement à votre terreau. Attention à bien les avoir gorgé d’eau avant de les insérer à votre concoction !

C’est fait ? Il est temps de passer à la plantation desdites plantes ! Pour cela, préparer un trou avec votre doigt, tout en prenant soin de ne pas déranger l’aspect extérieur des couches de couleurs. Insérez-y ensuite votre plante.

Vous vous souvenez que je vous avez parlé de l’importance des gants en jardinage ? Croyez-moi, si vous faites un terrarium avec des cactus, ils sont indispensables ! #Aie #EpineDansLeDoigt

Une fois les beautés en terre, tout ce qu’il vous reste à faire c’est ajouter votre déco ! Voici quelques exemples (je me permettrait de compléter cet article avec mes autres créations 🙂 ) :

Tuto déco : le terrarium fait maison
Contenant semi-ouvert, style désertique, et déco cailloux
Tuto déco : le terrarium fait maison
Contenant ouvert, style désertique, grande densité de plantes succulentes et sans ajouts décoratifs supplémentaires
Tuto déco : le terrarium fait maison - le style sous-bois
Contenant ouvert, style sous-bois, déco mousse

Tuto déco : le terrarium fait maison avec un bonsaï

Une fois votre terrarium terminé, arrosez ! Bon, pas le déluge non plus hein… mais vos plantes venant d’être sorties de leur habitat précédents, elles ont besoin de force pour développer leurs racines. Placez-les ensuite à un endroit ensoleillé, et c’est tout bon !

 

Alors, vous en dites quoi ? Plutôt pas mal, non ? 😉

 

Update : j’ai dédié un article à la confection d’un nouveau terrarium… je n’arrive pas à m’arrêter d’en confectionner !

As-tu aimé ce post ?


Avatar

Margaux

Française installée à Nuremberg en Allemagne depuis août 2015, j'aime passer mon temps libre à tester de nouvelles trouvailles ou activités. C'est ce qui m'a amené à créer mon propre Blog, sur lequel je partage mes dernières créations et idées.

2 Commentaires

  • Avatar
    pot-teint
    8. juin 16 21:07

    Moi aussi j’ai craqué mon le terrarium DIY! J’aime beaucoup les contenants que tu as utilisé, c’est vraiment beau!

    • Avatar
      Margaux
      8. juin 16 21:15

      merci beaucoup ! avouons-le, le vrai problème, c’est que quand on s’y met, c’est dur de s’arrêter ! il y a tellement de formes et de thématiques à explorer… 😀

Laisser une réponse